Le Crittm2a : une vitrine technologique, plus que jamais

Economie

Quelques jours après avoir accueilli quelque 700 visiteurs à l’occasion de la Fête de la science, le centre de recherche en a reçu 70 autres lundi et mardi, des représentants des grands noms de l’automobile européenne cette fois. C’est que, en 17 ans, le « petit labo » a su se rendre incontournable…

Organisées chaque année depuis 10 ans, ces journées techniques sont l’occasion de « montrer aux industriels, équipementiers, fournisseurs, ce que l’on fait », indique Jérôme Bodelle, son président. Qui dénombre aujourd’hui pas moins de 200 clients à travers le monde. Des principaux pays européens bien sûr mais aussi des Etats-Unis, du Canada, de Chine, d’Inde… Ceci pour prouver qu’« on est très bons dans certains domaines », ajoute-t-il, non sans fierté.

On embraye sur la phase 2

À preuve les investissements réalisés par l’Agglo dans le centre d’essais turbo (CET) en 2009. « Deux ans plus tard, on était n°1 mondial ! ». Dans ce même domaine, le partenariat noué en 2013 avec l’équipementier Valéo et Renault en vue de la mise au point d’un turbo hybride et qui se retrouve aujourd’hui intégré de série dans un modèle haut de gamme d’une grande firme… allemande.  À preuve encore les moyens investis depuis 2016, là encore avec le soutien de l’Agglo et de la Région via les fonds européens de développement régional, dans le centre d’essais électriques (CEE). Des moyens qui font aujourd’hui le plein et autorisent à embrayer sereinement sur la phase 2 de ce programme qui permettra de tester les batteries électriques dans leur intégralité…

Tout cela fait que le Crittm2a, avec ses différentes divisions et 36 salariés, réalisera cette année un chiffre d’affaires de 6 millions d’euros (20 % sont systématiquement réinvestis) dont 50 % à l’étranger !

Formidable pari que celui fait en 2000 par la structure qui allait devenir l’Agglomération.


Entente cordiale…

Le jeudi 12 octobre, l’annonce du partenariat noué entre le Criitm2a et le groupe britannique Millbrook a fait du bruit dans les milieux automobiles.

Millbrook est un géant dans le domaine du test de sécurité. Les mythiques bus et taxis londoniens, tous les véhicules à moteur de la British Army, de non moins mythiques Jaguar ou Aston Martin… ont été testés par lui.

La sécurité intéresse le Crittm2a. Alors que ses savoir-faire dans le turbo et l’électrique intéressent l’Anglais; Outre poser le pied en Angleterre, ce qui n'est pas simple, . « L’idée est de prendre des marchés ensemble. », résume Jérôme Bodelle.